The great push to C2 (French)

Continue or start your personal language log here, including logs for challenge participants
Tomás
Blue Belt
Posts: 551
Joined: Sat Oct 10, 2015 9:48 pm
Languages: English (N). Currently studying Spanish (intermediate), French (false beginner).
x 622

Re: The great push to C2 (French)

Postby Tomás » Sat Mar 11, 2017 11:53 pm

MamaPata wrote:Interesting! That sounds like a great idea. I'm quite into politics, but haven't been properly following the French elections to my shame. Do you have any suggestions about where to start?


Journal en Francais Facile has an election story almost every day.
1 x

whatiftheblog
Orange Belt
Posts: 165
Joined: Sun Oct 02, 2016 3:29 am
Languages: English (N), Russian (N), French (C2?), Spanish (~B1)
x 448
Contact:

Re: The great push to C2 (French)

Postby whatiftheblog » Sun Mar 12, 2017 12:34 am

tastyonions wrote:Merci pour la recommandation de "Transfert." Le premier épisode m'a épaté (l'histoire racontée par le type qui épie ses voisins d'en face).


Ouais, c'était tout à fait sidérant ! Par ailleurs, l'épisode avec Serge Lazarevich est vraiment fantastique.

Je vais essayer d'écrire ici en français et de le faire assez rapidement pour pratiquer le plus souvent possible. Aujourd'hui je suis complètement ravie car j'ai finalement trouvé un moyen de me rendre en France pour le premier tour de l’élection (fin avril) pour participer à une espèce de… conférence pour les professionnels de la politique avec un programme d’évènements autour des différentes campagnes, ce sera quelque chose comme ça, un peu hybride, comme un « alternative spring break » dans le sens américain mais pour les geeks de la politique française. L’agenda me paraît déjà hyper intéressante et il y aura des porte-paroles de la plupart des mouvements politiques, des sondeurs, des journalistes, ce qui pour moi est l’équivalent du Disneyland mais cent fois mieux. Il y aura même des visites aux QG de toutes les grandes campagnes, toutes, y compris de celle que je suis avec, euhm, ferveur, et j’ai déjà mes doutes sur mes capacités d’arriver à quitter celui-ci :P Au moins je vais essayer de trouver un des leurs pulls avec leur logo, plaidant à genoux si nécessaire.

Et donc c’est finalement devenu possible pour moi d’y aller ! Aaaahhh ! J’attends le dernier feu vert de la part de mon patron pour réserver ma place – ça va coûter assez cher, peut-être même trop, mais ça va être vraiment une expérience totalement unique (quel que soit l’issu, il faut le préciser). Du coup, ce sera à la fois une preuve de quelque chose (puis-je vraiment me débrouiller quand je suis plongée dans ce milieu, qui sera effectivement pareil à celui de l’école où je postule) et une épreuve, bien évidemment, mais l’effort investi sera repayé quand je vais me trouver devant le jury en juin, j’en suis sûre.

J’ai déjà commencé à planifier un petit trajet pour mes deux jours libres à Paris qui seront pleins de tout ce que j’adore faire en France – un matin sur la colline de Montmartre pour la levée du soleil vue de la Sacré-Cœur, un passage par une librairie et les inévitables dépenses massives qui vont avec (le livre de Dominique de Villepin me chante* particulièrement, mais il y en a plein d'autres), un soir au cinéma (ça c'est obligatoire, voire même deux), l’exposition de Vermeer au Louvre, une visite à la Fondation LV, peut-être un dîner avec quelques amis qui vivent là-bas, donc ça va vraiment être super chouette. J’ai hââââââte !
6 x
Hours of actually speaking: 61 / 120 61 / 120
Words written for Output Challenge: 9000 / 50000 9,000 / 50,000

User avatar
tastyonions
Blue Belt
Posts: 545
Joined: Sat Jul 18, 2015 5:39 pm
Location: Dallas, TX
Languages: EN (N), FR, ES, IT, DE
x 1018

Re: The great push to C2 (French)

Postby tastyonions » Sun Mar 12, 2017 12:43 am

Bon voyage alors. Je suis jaloux. :)

Peut-être tu auras la chance de croiser Marine Le Pen :

Image
1 x

User avatar
Ani
Blue Belt
Posts: 510
Joined: Mon Mar 14, 2016 8:58 am
Location: Alaska
Languages: English (N), French (getting fairly proficient), Finnish (on hold) Greek and Russian (beginner)
x 952

Re: The great push to C2 (French)

Postby Ani » Sun Mar 12, 2017 12:46 am

That's super exciting! I kind of detest politics but I have plenty of other geeky interests that could make up an alternative spring break. Very cool you found an option that suits you so well.
1 x
But there's no sense crying over every mistake. You just keep on trying till you run out of cake.

whatiftheblog
Orange Belt
Posts: 165
Joined: Sun Oct 02, 2016 3:29 am
Languages: English (N), Russian (N), French (C2?), Spanish (~B1)
x 448
Contact:

Re: The great push to C2 (French)

Postby whatiftheblog » Sun Mar 12, 2017 2:01 am

tastyonions wrote:Bon voyage alors. Je suis jaloux. :)

Peut-être tu auras la chance de croiser Marine Le Pen :

Image


Ahahaha, alors une sorte de Hunger Games avec Eric Zemmour en dirigeant ? :lol: Avec cette idée-là on doit faire un pitch à Canal+ !
0 x
Hours of actually speaking: 61 / 120 61 / 120
Words written for Output Challenge: 9000 / 50000 9,000 / 50,000

whatiftheblog
Orange Belt
Posts: 165
Joined: Sun Oct 02, 2016 3:29 am
Languages: English (N), Russian (N), French (C2?), Spanish (~B1)
x 448
Contact:

Re: The great push to C2 (French)

Postby whatiftheblog » Sun Mar 12, 2017 5:40 am

J’essaye maintenant de saisir chaque moment où je me sens prête à écrire de le faire, donc voici quelques réflexions sur les bons et les mauvais choix faits tout au long de ce processus, en espérant que ça peut aider quelqu’un :

Ce que j’avais dû faire plus tôt

1. Parler et écrire beaucoup plus, beaucoup plus tôt et beaucoup plus souvent. Je ne peux pas expliquer pourquoi je n’ai pas commencé des cours sur italki en septembre, par exemple, et pourquoi j’ai décidé d’attendre jusqu’au mois de janvier. Mais bon, j’essaye maintenant de vraiment rattraper tout ça – ça fait maintenant autour de 10,000 mots que j’ai écrits, par exemple. Pas mal.

2. Diversifier mes ressources – je n’avais pas fait des bons renseignements et donc j’ai complètement raté les options intéressantes, efficaces, et peu coûteuses comme des réseaux VPN pour regarder France 2/5 en direct ou des applis aux petits forfaits pour accéder à la presse française. Pour des mois et des mois, le composant principal de ma diète médiatique était BFM – pas un mauvais choix, mais avec de la variété ça fait toujours mieux.

3. Lire beaucoup plus. Ça c’est donc évident. Lire vraiment tout de tout de tout, en particulier des choses comme les commentaires au-dessous des articles et des vidéos, il y en a plein d’expressions intéressants là-dedans qui rendent la langue encore plus vive. Parmi eux voici mes préférées de ce dernier temps : « on touche le fond là », « ils perdent vraiment les pédales », mais aussi « il est grand temps qu’ils quittent la piste ». Ces petits trucs je les adore.

Ce que je n’avais pas dû faire du tout


1. J’ai passé quelques heures ou peut-être même des jours en essayant de travailler avec des différents outils (Anki, lingq, etc) afin de se rendre compte que ce sont les choses tout à fait inutiles pour moi, si les compétences linguistiques se forment par (le rencontre avec et) l’usage des mots et des expressions dans les discours libres. Je devais arriver à comprendre beaucoup plus tôt que les flashcards des mots disjoints ne me donnerait rien, donc il ne faut pas même perdre du temps avec cela. Maintenant mon niveau de saturation est tel que je peux, par exemple, construire rapidement dans ma tête la partie suivante d’une phrase coupée pendant une pause dans un podcast, donc mon vocabulaire actif est ENFIN pleinement activé. Ce ne serait pas le cas si j’avais consacré beaucoup de temps aux méthodes inutiles vis-à-vis mes objectifs.

2. J’ai également passé au moins quelques jours en lisant les articles (en anglais) sur les méthodes de travail/d’apprentissage et les bases théoriques de tout ça ; il n’y a forcément pas de connaissance inutile, mais dans ce cas-là je me suis rendue compte que je passais trop de temps en essayant d’apprendre comment mieux apprendre, même si je n’avais jamais eu de moindres problèmes avec l’apprentissage, j’ai toujours été une bonne élève. J’essayais de trouver des solutions pour un problème qui n’existait pas en fait.

Ce que je n’avais pas fait (et c’était la bonne décision de ne pas le faire)

1. J’ai décidé dès le début que je ne veux pas utiliser des sous-titres et ça m’a beaucoup aidé. Les premières dix heures environ étaient un peu plus compliqués, mais dès que je me suis laissée être emportée par cette vague, ça a commencé d’aller beaucoup mieux.

2. Je n’ai pas passé du temps avec les textes venants des livres de préparation aux certificats. J’ai décidé que vu que je n’avais pas de soucis avec les textes plus complexes dans les journaux et les ouvrages académiques, ça me sert à rien de consacrer du temps à ça. Ça c’était plutôt une bonne décision, mais je sais que s’il se trouve que je devrais obtenir un certificat (DALF/TCF) pour que je sois finalement prise, il y aura aussi la nécessité de me familiariser avec le format de l’examen et tout ça de manière plus détaillée. J’espère que ce ne sera pas le cas, car mon établissement a ses propres règles de fonctionnement et donc je ne serai forcément pas soumise aux règles du système universitaire par exemple. Du coup j’ai appris que le centre AF le plus proche de chez moi n’a toujours pas de plans définis pour y offrir les examens DALF, au moins dans les quelques mois à venir, et le centre de New York n’aura qu’une date à la fin du mois de juin ou en juillet, donc ce sera trop tard pour moi, car j’espère être prise dans la sélection de mi-juin. J’espère que le niveau de mon dossier démontré par ma lettre de motivation et mon CV va convaincre le jury que je suis tout à fait prête d’y aller en termes des compétences linguistiques aussi qu'en termes purement professionnelles.

(Je viens de découvrir que Word offre des statistiques pour chaque document rédigé – on peut y accéder en passant par Fichier -> Propriétés -> Statistiques – d’où j’ai appris que ça fait 1h 12 qu’il m’a fallu d’écrire ces ~860 mots. Ce sera intéressant de voir comment ces statistiques vont changer dans les prochains mois.)
3 x
Hours of actually speaking: 61 / 120 61 / 120
Words written for Output Challenge: 9000 / 50000 9,000 / 50,000

User avatar
Fortheo
Orange Belt
Posts: 221
Joined: Sun Aug 23, 2015 12:03 pm
Languages: English (N), French (?) Russian (beginner)
x 424

Re: The great push to C2 (French)

Postby Fortheo » Sun Mar 12, 2017 7:59 am

Another fan of the transfert podcast here :) If you find other podcasts that are similar to that one, please share. I love how authentic that podcast feels; it's just real people telling their fun quirky stories.
1 x

whatiftheblog
Orange Belt
Posts: 165
Joined: Sun Oct 02, 2016 3:29 am
Languages: English (N), Russian (N), French (C2?), Spanish (~B1)
x 448
Contact:

Re: The great push to C2 (French)

Postby whatiftheblog » Sun Mar 12, 2017 8:33 am

Fortheo wrote:Another fan of the transfert podcast here :) If you find other podcasts that are similar to that one, please share. I love how authentic that podcast feels; it's just real people telling their fun quirky stories.


Certainly, will do! Which reminds me, I should add that I wish I'd discovered podcasts sooner, I don't know why I resisted for so long. They've definitely been a huge boost, and some of the ones that deal with international affairs serve the double purpose of exposing me to more information on a broader range of topics and delivering that information to me in French. At work, I'm always the person who gets the "can you write me a three-pager on special economic zones in The Gambia in the next hour?" call, so it helps to have more sources for info, some of which I even retain :D
2 x
Hours of actually speaking: 61 / 120 61 / 120
Words written for Output Challenge: 9000 / 50000 9,000 / 50,000

whatiftheblog
Orange Belt
Posts: 165
Joined: Sun Oct 02, 2016 3:29 am
Languages: English (N), Russian (N), French (C2?), Spanish (~B1)
x 448
Contact:

Re: The great push to C2 (French)

Postby whatiftheblog » Mon Mar 13, 2017 5:24 am

J’ai finalement réussi à réserver tout dont j’avais besoin pour mon petit séjour à Paris en avril, bien que la notion même me paraisse toujours irréelle :D Une lecture approfondie de l’agenda m’a conduit à me rendre compte que j’ai besoin d’un « pitch d’ascenseur » pour pouvoir vraiment en tirer du « profit » professionnel. Si je suis parfaitement honnête, je suis quelqu’un d’assez introverti jusqu’au moment où je me sens à l’aise avec des gens nouveaux (et ça peut durer des années), et même au-delà de ça, normalement je déteste les séances du « networking » et je tente de les contourner entièrement. Mais avec ce programme à Paris, tout ça devient vraiment le cœur de tout le projet, et car j’ai déjà eu de la chance de rencontrer des personnes très intéressantes dans les endroits parfois inattendus, ça peut être très utile vu mes projets pour mon propre avenir, j’en suis parfaitement consciente.

Donc ce maudit « pitch » devient une priorité aux côtés du reste de mon dossier. Je n’en ai même pas en anglais parce que normalement ça dévolue assez rapidement après des questions obligatoires sur mon parcours scolaire, et donc ça devient une courte (pas du tout en fait) histoire de toute ma vie et de celles de mes parents et de mes grands-parents et de la Guerre et on remonte à l’Arche de Noé. J’espère pouvoir trouver quelque chose sur le sujet en français sur Youtube, peut-être auprès des startuppeurs.

Pour le reste, la correction/rédaction de ma lettre de motivation est prévue pour demain avec ma prof sur Skype, et après ça il y aura des trucs à ajouter à mon CV. Les autres pièces sont prêtes. Car il n’y a pas vraiment de date limite pour leur envoyer mon dossier, je me trouve donc devant une petite dilemme – de l’envoyer avant que je parte pour Paris ou de le faire après. Si je le fais avant de partir, à comprendre mi-avril, ça me donnera un peu plus de temps pour organiser mon retour en France pour l’entretien en mi-juin ; si je le fais après, il peut se trouver que je rencontre des personnes et des idées tellement inspirantes et motivantes à Paris que je décide de refaire tout le dossier (peu probable mais qui sait). Je penche du côté de la première option, mais on verra.

(382 mots, 41 minutes – pas bon du tout, mais je suis fatiguée)
2 x
Hours of actually speaking: 61 / 120 61 / 120
Words written for Output Challenge: 9000 / 50000 9,000 / 50,000

whatiftheblog
Orange Belt
Posts: 165
Joined: Sun Oct 02, 2016 3:29 am
Languages: English (N), Russian (N), French (C2?), Spanish (~B1)
x 448
Contact:

Re: The great push to C2 (French)

Postby whatiftheblog » Tue Mar 14, 2017 12:18 am

Switching back to English for this next bit to reach more readers: a few observations and lessons learned from the last few days, as usual.

1. Going for 2-hour sessions with my italki teacher was absolutely the right decision, and it's the perfect length of time for the kinds of lessons I want to be having. Should've started this WAY sooner.

2. My internet was super slow today (any fellow Comcast victims out there?), so we switched to audio only, and I had this really weird feeling of [what is the English equivalent of soulagement?] relief! That's the word. Anyway, yeah, I was strangely relieved after that switch and felt like I really picked up some speed and ease/facility out of nowhere. This would make sense if I were usually constantly looking at myself during our video sessions, but I almost never do, and I don't generally have much trouble with public speaking or speaking to strangers (even though she's not really a stranger anymore) in any other context... This suggests there's probably a stronger psychological component that I should work on alongside the actual French language part.

3. We managed to get through editing about 75% of my personal statement, and overall it seems like I did a pretty decent job on it. There were no major errors, and we spent most of the time thinking of various other ways to say certain things, with me talking through some of the points I raise as interview practice. Conclusion: reading helps writing, and writing more helps to write better. Womp.

4. Made myself practice a draft version of my elevator pitch with a voice recorder today; ended up generally pleased with the outcome. Again, this suggests that "just sit down and DO IT" is, in fact, an effective strategy. Hmph. :?

5. Continuing on the topic of podcasts, I hope I'm not treading on too thin of an ice cover here, but this 53-minute France Culture podcast with Emmanuel Macron on history and historiography and the concept of a national "saga" is simply splendid with respect to the register of the language used and the breadth of cultural references included by both participants: https://www.franceculture.fr/emissions/ ... uel-macron
2 x
Hours of actually speaking: 61 / 120 61 / 120
Words written for Output Challenge: 9000 / 50000 9,000 / 50,000


Return to “Language logs”

Who is online

Users browsing this forum: gsbod, ponyo, Tristano and 1 guest